Bienvenus au GERÐARSAFN Musée municipal d'art de Kópavogur

À propos du musée

Le musée Gerðarsafn porte le nom de la sculptrice Gerður Helgadóttir, décédée en 1975, alors qu'elle n'avait que 47 ans. En 1977, ses héritiers ont fait le don d'environ 1 400 de ses œuvres à la municipalité de Kópavogur, à condition qu'un musée portant son nom voie le jour. Le musée ouvrit ses portes le 17 avril 1994.

Gerðarsafn est un musée progressiste au cœur de Kópavogur qui met l'accent sur l'art moderne et contemporain. Il surplombe les hauteurs de la colline de Borgarholt, au sommet de laquelle se trouve l'église qui symbolise aujourd'hui Kópavogur. La taille et les proportions délicates de l'église ont influencé la conception du musée. Pour intégrer au mieux le musée et l'église, le bâtiment a été séparé en deux ailes plus petites, des maisons individuelles réunies par une structure en verre. Le revêtement extérieur des bâtiments est en granit rougeâtre, reprenant des couleurs et des matériaux en harmonie avec les teintes naturelles du terrain environnant. Les deux galeries d'expositions au niveau supérieur bénéficient d'un éclairage au plafond. Le verre divergent des fenêtres laisse pénétrer une lumière douce dans les galeries, particulièrement bien adaptée aux expositions de peintures. L'extrémité sud de l'étage inférieur comporte une cafeteria (fermée en ce moment) sous un dôme en verre, où les deux galeries d'expositions du premier étage se rejoignent via un petit pont. Le rez-de-chaussée dispose entre autres d'une galerie d'expositions, à l'origine conçue comme une salle polyvalente avec des bureaux, une zone de stockage, un centre technique et des toilettes.

La collection


C'est en 1965, à l'occasion de son dixième anniversaire, que la municipalité de Kópavogur démarra sa collection systématique d'œuvres d'art, quand il fut décidé d'instaurer un fonds de dotation pour les arts et la culture, avec des contributions annuelles fixes. Le Musée d'art de Kópavogur – Gerðarsafn a ouvert ses portes en 1994 dans un bâtiment conçu par l'architecte Benjamín Magnússon. Sa collection compte actuellement environ 4 250 œuvres. Aux 1 400 œuvres de Gerður Helgadóttir offertes par ses héritiers en 1977 furent ajoutées en 1983 environ 300 pièces du couple d'artistes Barbara et Magnús Á. Árnason, contribuées par leur fonds commémoratif. Depuis l'ouverture du musée, 160 œuvres supplémentaires de Barbara et Magnús ont été données tant par des institutions que par des donateurs privés. Le musée a également fait l'acquisition de tapisseries, d'aquarelles, d'un vaste ouvrage mural en bois, de gravures et de dessins créés par Barbara. En 2009, les enfants de Valgerður Briem y ont ajouté environ 1 640 œuvres, principalement des dessins de leur mère. À ce jour, environ 650 œuvres ont été achetées par le Comité des arts et de la culture ou données par des particuliers. La toile Kvöld í Kópavogi (Nuit à Kópavogur) d'Eiríkur Smith constitue vraisemblablement la première pièce acquise par la municipalité, en 1965. La grande majorité des acquisitions provient d'artistes islandais, la plupart d'entre eux toujours vivants. Une large part de la collection est exposée dans les bureaux et autres institutions de la municipalité. Environ 20 expositions mettant en avant des artistes islandais et étrangers ont lieu annuellement.


Boutique du musée


Début 2000, Gerðarsafn est devenu le premier musée islandais à suivre l'exemple de nombreux musées internationaux en créant un ensemble de souvenirs inspirés de sa collection. L'intention était d'honorer l'œuvre et la mémoire de Gerður Helgadóttir. Malgré les décennies, ses œuvres ont été insufflées d'une deuxième vie aux mains de créateurs contemporains, qui ont été réellement inspirés par cette artiste exceptionnelle. Les formes et les couleurs sont inspirées des œuvres de Gerður, mais le style et la facture de chaque créateur a influencé le travail fini de chaque pièce.

Depuis le début, les créateurs sont venus puiser leur inspiration dans les différentes phases de la carrière de Gerður, de ses ouvrages en fer et en fil et ses collages des années 50 aux réalisations en bronze et ses vitraux des années 60. Les créations de Gerður inspirées par l'Égypte de la fin des années 60, dans lesquelles l‘oeil omniscientest un thème récurrent, sont le point de départ d'une autre gamme de souvenirs. De nombreuses autres facettes de ses œuvres sont des sources sans cesse renouvelées d'inspiration.




 


HORAIRES D'OUVERTURE Mardi - dimanche, 11 h –17 h. Fermeture le lundi.


ENTRÉE – 500 ISK

Entrée libre pour les enfants de moins de 18 ans, les visiteurs handicapés, les personnes de plus de 67 ans, les étudiants et les membres de SÍM, ICOM et FÍSOS. Entrée libre le mercredi


SE TROUVE LE MUSÉE:

Hamraborg 4 (voir la carte) / 200 Kópavogur 

Tél. : +354 570 044 / Fax : +354 570 044 

gerdarsafn@kopavogur.is

Le guichet est ouvert en semaine de 9 h à 17 h